Observatoire Pays de la Loire

2012

Vous êtes ici

Le contexte socio-économique des EI/ETTI n’échappe pas au mouvement général à la fois de contraction des marchés et de l’affaiblissement des financements publics. Ces entreprises particulières apparaissent comme de plus en plus fragiles au niveau économique, au point d’interroger leur capacité à maintenir dans l’emploi des personnes qui échappent ainsi à la spirale des processus d’exclusion. Ancrées au territoire local sur lequel elles interviennent, elles sont avant tout des productrices d’utilité sociale de proximité (sociale et géographique), en ayant pour fonction un objectif de production : « l’insertion des personnes », l’activité économique n’en étant que le support. Pour ce faire, ces structures travaillent avec de nombreuses parties prenantes afin de prendre en compte la complexité des situations humaines et la pertinence économique. Contraintes par les tensions sur les marchés du  travail et des biens et services, elles doivent malgré tout maintenir leur fonction de production de «sorties en emplois», à l’origine de leur valeur ajoutée sociale. Il s’agit ainsi tout autant de rendre aux personnes accompagnées leurs capacités de choix de vie, que de valoriser de façon comptable les évitements de coûts induits par ses entreprises sociales particulières.